La parole des jeunes à Rio+20

Deux jeunes, représentant le Réseau Océan Mondial qui ont élaboré des messages et produit des documents en vue de la conférence des Nations unies, participent à Rio+20. Ils ont assisté et aussi organisé de nombreuses activités.

Retrouvez ici leurs témoignages et leurs impressions après la conférence:

Clément Bacq :

« Participer à Rio+20 aura été une magnifique expérience. J’étais parti dans l’optique de faire avancer les choses, de plaider en faveur des océans. J’ai vite été confronté à la réalité des choses, avec le coté ultra formel de la conférence et des événements (Side Events) organisés dans le cadre de la conférence des Nations unies, où finalement il y avait peu de place permettant aux participants de faire entendre leur voix.

Cela dit, nous avons fait notre maximum, et nous avons tout de même pris la parole lors d’Oceans Day@ Rio+20, devant les principaux acteurs qui œuvrent pour les océans.

Mais nos action ont surtout été menées au Sommet des Peuples, endroit clairement plus informel, ou nous avons distribué des passeports du Citoyens de l’Océan, organisé des débats, une action de « porteur de paroles ».

Nous sommes allés à la rencontre des gens pour expliquer notre cause et faire entendre la voix des jeunes pour l’Océan. Je me suis vraiment rendu compte que toute initiative part de la base, et de la société civile. Il y avait vraiment la volonté de changer les choses, d’agir pour notre futur.

Finalement, grâce à tout cela, j’ai l’impression d’avoir accompli ma mission, et maintenant je me sens davantage investi pour porter cette parole des jeunes pour les océans.

Je suis très optimiste pour le futur, et je vais continuer mes actions afin qu’il y ait une vraie prise de conscience du potentiel économique et social joué par les Océans et par la jeunesse. »

Vivek Brutus:

« On a pu observer à Rio+20 qu’il existe une volonté de changer le système à travers le monde.
Je pense que bien que la conférence semble avoir échoué au niveau politique, et que le texte adopté n’a pas beaucoup d’impact, elle a permis à tous les militants du développement durable à travers le monde de réaliser qu’ils n’étaient pas seuls, qu’il y a des gens comme eux, qui partagent les mêmes idées dans d’autres pays. Peut être que cette conférence aboutira à la mise en place de projets et d’échanges entre différentes ONG ou différents acteurs pour essayer de changer le monde. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s