UN Dialogues @ Rio

« Rio+20 sera l’une des plus importantes réunions internationales sur le développement  durable de notre époque. À Rio, notre vision doit être claire : une économie verte, durable, qui préserve la santé de l’environnement tout en soutenant la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement par le biais d’une hausse des revenus, de la création d’emplois convenables et de l’éradication de la pauvreté. » BAN Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies.

Le développement durable, c’est « un développement qui permet de pourvoir aux besoins du temps présent sans compromettre la possibilité pour les générations futures de subvenir à leurs besoins. » Commission Brundtland (1987)

Rio+20 a pour ambition de “trouver des pistes pouvant mener à un monde plus sûr, plus juste, moins pollué, plus vert et plus prospère pour tous.”

Les solutions de nombreux problèmes posés par le développement durable — dont ceux relatifs aux villes, à l’énergie, à l’eau, à la nourriture et aux écosystèmes — sont connues.

Les 7 thèmes retenus pour le sommet sont :

  1. Emploi : « des emplois convenables pour l’homme et l’environnement »
  2. Energie : « une énergie renouvelable pour tous »
  3. Villes : « des villes écologiquement rationnelles »
  4. Alimentation : « sécurité alimentaire et agriculture durable »
  5. Eau : « de l’eau pour tous »
  6. Océans : « des océans mieux gérés et protégés »
  7. Catastrophes naturelles : « des sociétés capables de surmonter les catastrophes naturelles ».

Lors de Rio+20, les États chercheront à faire en sorte qu’elles deviennent une réalité en :

  • Effectuant une transition vers des économies plus vertes, tout en mettant l’accent  sur l’éradication de la pauvreté;
  • Protégeant nos océans de la surpêche, de la destruction des écosystèmes marins et des effets négatifs du changement climatique;
  • Rendant nos villes plus vivables et plus économes en énergie;
  • Généralisant le recours aux sources d’énergie renouvelable qui permettent de  réduire de manière importante les émissions de carbone, ainsi que la pollution atmosphérique, tout en encourageant la croissance économique;
  • Améliorant la gestion des forêts afin d’en tirer tout une série d’avantages — réduire la déforestation de moitié jusqu’à 2030 pourrait permettre d’éviter des dégradations dues aux émissions de gaz à effet de serre d’un coût estimé à 3 700 milliards de dollars —, et ce chiffre n’inclut même pas la valeur des emplois ainsi créés et de leurs revenus, de la biodiversité, de l’eau pure et des produits médicamenteux fournis par les forêts;
  • Optimisant la manière dont nous conservons et gérons nos ressources en eau, afin de promouvoir le développement et de lutter contre la désertification.

« The Future We Want »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s